Que manger en mai ?


Avec un peu d’organisation, il est plus facile de faire ces menus, et de ne plus gâcher de nourriture. C’est simplement un coup de main à prendre.

Pendant un moment, j’ai eu le réflexe de noter chaque menu de chaque repas, pour savoir quoi acheter. Je faisais ensuite de grosses courses en remplissant mon frigo.


Une fois le frigo plein, on consomme d’abord les denrées fragiles (salade, champignons, viande, poissons…), on peut ensuite cuisiner ce qui se conserve mieux.

Le soucis étant qu’il arrive que l’on ai envie de manger à l’extérieur, une grosse flemme de cuisiner, ou simplement pas envie de manger ce qu’il y a au programme.

 

Fruits et légumes du mois de mai
Fruits et légumes du mois de mai – Claire Sophie

Avec un peu d’organisation, il est plus facile de faire ces menus, et de ne plus gâcher de nourriture. C’est simplement un coup de main à prendre.

Pendant un moment, j’ai eu le réflexe de noter chaque menu de chaque repas, pour savoir quoi acheter. Je faisais ensuite de grosses courses en remplissant mon frigo.

Une fois le frigo plein, on consomme d’abord les denrées fragiles (salade, champignons, viande, poisson…), on peut ensuite cuisiner ce qui se conserve mieux.

Le soucis était qu’il arrive que l’on ai envie de manger à l’extérieur, une grosse flemme de cuisiner, ou simplement pas envie de manger ce qu’il y a au programme.

J’en suis venue à prévoir plusieurs menus, mais je ne les attribue plus à des jours précis. J’achète beaucoup moins en quantité, le frigo n’est plus plein, mais on s’y retrouve mieux, on voit ce qu’il nous reste en un coup d’œil. De cette façon on oublie plus les tomates au fond du frigo, on sait qu’elle seront utilisé pour un menu précis, tout en mangeant ce qui est fragile d’abord.

On prévoit des menus qui nous plaisent, en fonction de ce qu’on a pendant la saison.

Faire les courses sans liste, en sautant sur tout ce qui fait envie, c’est un peu le piège de la grande surface. Trop de choses à manger, pas assez de repas, on a pas d’idée pour cuisiner ces magnifiques aubergines qui nous ont fait de l’œil, trop de produit périssable rapidement…

Post Author: Laura Breiller-Tardy

Naturopathe à Lyon. Alimentation saine, soins naturels, soigneuse d'hormones... J'aime la nature, les chiens, et manger (mais pas des chiens).

Laura Breiller-Tardy