Pourquoi je perds mes cheveux ?

Partagez !

Nous perdons tous jusqu’à une centaine de cheveux par jour. Si vous avez remarqué une chute anormale de vos cheveux, il y a plusieurs pistes à explorer avant d’acheter un traitement anti-chute hors de prix.

Les premières pistes à explorer en cas de chute de cheveux

Le bilan sanguin

Première étape : Rendez-vous chez votre médecin traitant afin de vous faire prescrire un bilan sanguin.

Les dosages utiles :

  • Les hormones thyroïdiennes : s’il y a un dysfonctionnement de la thyroïde, cela peut affecter tout le corps (et donc les cheveux). Si l’hypothyroïdie peut provoquer une chute de cheveux importante, c’est également le cas de l’hyperthyroïdie.
  • Une carence en vitamine D peut également provoquer une chute de cheveux.
  • Un bilan martial : La carence en fer peut être la cause d’une perte de cheveux anormale. Si doser la ferritine peut être utile et révéler une carence (ou une hyperferretinémie), il est encore plus parlant de doser également le fer sérique et le coefficient de saturation de la transferrine.
  • Le zinc : Il participe à l’intégrité des cheveux, peut assainir le cuir chevelu. Une carence affectera la pousse et la solidité des cheveux.
  • Les vitamines B2, B3, B6 et B12 : Une carence en vitamines du groupe B peut entraîner une chute de cheveux. Ils s’affinent, sont fragilisés et tombent.
  • Il est important de faire un bilan hormonal complet (le dosage progestérone et œstrogènes est loin d’être suffisant). Chez la femme ou toute personne menstruée, les dérèglements hormonaux peuvent provoquer des chutes de cheveux parfois très importantes.

 

Pourquoi je perds mes cheveux

Autres causes possibles de chutes de cheveux

  • Le stress, l’anxiété peuvent entrainer une perte de cheveux : Travailler sur la gestion de son stress, faire des pauses, fuir les sources de stress inutiles et prendre du temps pour soi.
  • Dormir suffisamment.
  • Manger suffisamment de protéines en fonction de votre poids et de votre activité physique.
  • Si vous perdez vos cheveux pas zones (généralement circulaires) mais également des poils, sourcils, cils (toujours par zone)… Parlez-en à votre médecin. Cela peut être un signe de pelade. Il est important de faire un bilan sanguin (voir plus haut).
  • On peut aussi s’intéresser à la santé de son cuir chevelu. Certaines pathologies dermatologiques (comme la dermite séborrhéique) affectent la pousse des cheveux. 
  • Si vous souffrez d’une pathologie, renseignez-vous sur les symptômes de celle-ci : certaines maladies peuvent induire une chute de cheveux.
  • Enfin, si le bilan sanguin est parfait et que vous souffrez d’autres symptômes que la perte de cheveux, parlez-en à votre médecin / thérapeute. Des examens peuvent être nécessaires pour comprendre cette chute.

Vous ne trouvez pas la cause de votre chute de cheveux, vous ne savez pas comment interpréter les résultats de votre prise de sang ? Vous aimeriez travailler sur cette chute de cheveux (voir, sur sa cause profonde) ? Si vous souhaitez être guidé(e), n’hésitez pas à réserver un accompagnement en naturopathie ou avec un autre thérapeute de votre choix.

 

Sources

1. Serum ferritin and vitamin D levels should be evaluated in patients with diffuse hair loss prior to treatment

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32792884/

2. The Role of Micronutrients in Alopecia Areata: A Review

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28508256/

3. The Role of Vitamins and Minerals in Hair Loss: A Review

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6380979/#CR5

Photographie : Photo by Noémie Roussel

Laisser un commentaire