Comment soutenir nos hormones en vacances avec la naturopathie ?

Les vacances approchent, c’est le moment de savoir comment rester en paix avec les dérèglements hormonaux féminins, même pendant les vacances !

Les femmes souffrant de pathologies hormonodépendantes ou dérèglements hormonaux (SOPK, endométriose, SPM, aménorrhée…) et suivant un régime alimentaire particulier (IG bas, hypotoxique…) le saurons. Il suffit de quelques écarts pour bouleverser tous les efforts mis en place au quotidien. Et malheureusement, on est souvent tenté de faire des excès pendant les congés. Alors comment peut-on soutenir efficacement ses hormones pendant les vacances ?

Doucement sur l’alcool

La période des apéros en terrasse c’est tellement agréable qu’on aurait du mal à se priver. Vous pouvez limiter la casse en limitant la quantité d’alcool ingérée, en choisissant plutôt un cidre ou un verre de vin rouge plutôt qu’une vodka-redbull, et en buvant beaucoup d’eau pour compenser. Les cocktails de fruits sont aussi beaucoup plus sains ! Très sucrés, certes, mais plus sains !

Après un excès : bougez

Lorsque l’on souffre de troubles hormonaux, il n’est pas rare de souffrir de problème de poids. Si vous en souffrez et que vous souhaitez limiter les dommages d’une énorme glace avec supplément chantilly et caramel, vous pouvez (après avoir fini la dite glace), aller faire un tour et marcher, histoire d’encourager le corps à utiliser l’énergie au lieu de la stocker et de faire grimper votre glycémie en flèche.

C’est un conseil que je donne souvent aux femmes souffrant de troubles hormonaux (notamment de SOPK) mais clairement, c’est un conseil qu’on devrait tous suivre !

soutenir ses hormones

Si possible, cuisinez vous même au maximum !

Si vous avez la possibilité de cuisiner dans votre logement de vacances, profitez-en ! Choisissez des légumes de saison et locaux au marché le plus proche, c’est aussi un bon moyen d’en découvrir davantage sur l’endroit où vous êtes et de connaître de nouvelles saveurs.  Emportez si possible votre huile, vos assaisonnements, histoire de ne pas en manquer lorsque vous devrez cuisiner.

Si vous partez sans voiture et/ou que vous n’avez pas la possibilité de cuisiner sur place, privilégiez les crudités, simples à préparer et sans cuisson ! Pastèque, melon, bâtonnets de légumes, tartines d’houmous, avocats, fruits, sandwichs frais aux légumes… Si vous mangez au restaurant, essayez de varier autant que possible. La santé passe avant tout par la variété de l’assiette !

Gardez vos bonnes habitudes

Si vous avez des compléments alimentaires, traitement naturel ou non, ne les oubliez pas au moment de partir en vacances et restez assidus !

Essayez de garder votre routine sportive ou remplacez là avec une activité adaptée à votre lieu de vacances (ski, nage, randonnée, beach volley…).

Faites-vous plaisir et amusez-vous !

Vous êtes aussi là pour relâcher le stress, vous reposer, vous amuser ! Choisissez des activités qui vous plaisent, marcher, découvrez !

Vous rêvez de manger cette glace ? Allez-y, ne vous privez pas ! Vous pourrez toujours aller nager après si vous avez peur des dégâts. Si vous êtes plutôt raisonnable, ce n’est pas une glace qui ruinera vos efforts. Au contraire, s’inquiéter et s’en vouloir, c’est malsain pour votre santé.

Il y a un gouffre entre :

  • Aller au restaurant 3 fois par jour VS manger des plats d’été bien frais, riches en crudités / légumes et une bonne glace au gouter !
  • Un sorbet mangue + citron VS une glace au Kin*er Bueno + curaçao, supplément chantilly et chocolat avec des churros au nut*lla.
  • Rester toute la journée au bord de la piscine à bronzer (pensez à la crème solaire, en version respectueuse de l’environnement !) VS visiter, se baigner, se reposer, se promener…

Bref, trouvez un équilibre entre plaisir et santé pour soutenir vos hormones en vacances.

Évidemment c’est une contrainte alors que l’on part en vacance pour relâcher la pression et se changer les idées. Malgré tout, votre santé est importante et cela peut éviter les regrets au retour de vacances. Ce n’est pas toujours simple mais pas si compliqué et surtout, c’est pour prendre soin de vous !

2 comments

  1. sylvie

    Merci de m’abonner à votre newsletter. Je suis très interessée par la naturopathie.

    1. Laura Breiller-Tardy

      Bonjour,

      Je ne propose pas de newsletter actuellement. Si cela vient à changer, je vous la ferais parvenir !

      Belle soirée,

      Laura

Leave A Comment