Comment accompagner l’arrêt de la pilule ?

Partagez !

Vous prenez la pilule et souhaitez l’arrêter, mais vous craignez que votre corps soit perturbé ?

Lorsque l’on prend la pilule sur une période plus ou moins longue, le corps y trouve une accoutumance. Que vous ayez choisi de la prendre pour son effet contraceptif ou pour d’autres effets (acné, chute de cheveux, syndrome prémenstruel, cycles irréguliers…), il peut exister un effet « boomerang », lorsque l’on arrête une contraception hormonale.

Les symptômes

Quels effets à l’arrêt de la pilule contraceptive ?

Pilule contraceptive
La pilule contraceptive

Il faut savoir que cet effet boomerang dont je parle plus haut n’est pas systématique. Il se peut donc que la transition soit sans anicroche ! Notez toutefois que plus il existait de symptômes avant la prise de pilule, plus il y a effectivement un risque que l’arrêt perturbe votre corps. Si vous souffrez ou avez souffert d’endométriose, d’un syndrome prémenstruel important, d’un syndrome des ovaires polykystiques, d’acné hormonale, d’alopécie, de cycles irréguliers… je vous conseille de ce fait de préparer votre corps pour l’aider à la transition.

C’est après le sevrage de ces hormones de synthèse que les symptômes referont surface.

Parmi les symptômes les plus courants que je peux noter en consultation :

  • Retour de l’acné
  • Chute de cheveux
  • Cycles qui perdent en régularité
  • Cycles plus longs
  • Anovulation (absence d’ovulation)
  • Spotting (Perte de sang en dehors des règles)
  • Variation du poids (Perte ou gain)
  • Syndrome prémenstruel (SPM)
  • Pilosité plus importante
  • Fringales
  • Déprime, fragilité émotionnelle

Enfin, il est important de savoir que si au contraire la pilule vous a apporté son lot d’effets secondaires, vous pouvez également ressentir un mieux être sur ces points :

  • Irritabilité
  • Gonflements (mains, pieds, chevilles…)
  • Déprime, dépression
  • Maux de tête et migraines
  • Varices, mauvaise circulation sanguine
  • Anémie / hypoferritinémie
  • Prise de poids
  • Libido

 

Pourquoi arrêter la pilule ?

Vous souhaitiez que je vous donne 1000 raisons valables pour vous stopper la prise de ces petits comprimés ? Au risque de vous décevoir, ce n’est pas dans mes prérogatives. Je ne suis pas là pour vous pousser à arrêter une prescription médicale, n’étant moi-même pas médecin.

Je suis seulement d’avis que la pilule est un moyen de contraception, pas un traitement anti-acné ou chute de cheveux. Elle devrait par conséquent être prescrite pour cette action-là. Pour traiter d’autres problématiques, il y a aussi des solutions.

 

De son côté, votre médecin se doit de vous informer des effets positifs ET négatifs de votre contraception. Il doit vous écouter et prendre en compte vos besoins et ressentis (inquiétudes, effets secondaires ressentis…).

Vous pourrez ainsi décider en connaissance de cause la poursuite ou l’arrêt de la pilule. Personne n’a le droit de vous imposer son opinion sur VOTRE santé et vous devez être seule maîtresse de la décision. L’important est d’avoir un choix éclairé.

Comment arrêter la pilule ?

Préparer son corps à l’arrêt de la pilule

En naturopathie et probablement parce que je me spécialise sur la sphère hormonale féminine, le sujet de la pilule revient 70% du temps. Les problématiques sont variées :

  • Mon gynécologue me prescrit la pilule pour mon acné, que faire ?
  • Malgré l’arrêt de ma contraception, je ne parviens pas à tomber enceinte.
  • Mon acné / hirsutisme / SPM est revenu au galop après l’arrêt, que faire ?
  • J’ai pris du poids depuis que je prends la pilule, pourtant je ne mange rien (très courant celui-ci).
  • Ma contraception ne me convient pas, mais je ne sais pas quoi utiliser d’autre.
  • Je ne veux plus prendre d’hormones de synthèse, mais j’ai peur d’arrêter.
  • Etc.

Vous pensez que stopper la prise est la bonne décision pour vous ? Ayez confiance en votre jugement.

Comment mieux vivre l’arrêt de votre contraceptif hormonal

Comment arrêter la pilule

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez mettre en place certaines pratiques naturelles avant et pendant l’arrêt. Si possible, prévoyez un peu de temps afin de pouvoir agir sans brusquer votre corps et ainsi éviter des désagréments importants.

Il est utile de noter que généralement, arrêter la pilule est plus facile si elle a été prise sur une courte durée. Au contraire, si vous la prenez depuis 6 voir 10 ans, le corps peut avoir plus de mal à se remettre. Encore une fois, chaque corps est différent : ce qui va fonctionner pour vous ne fonctionnera pas forcément pour une autre personne.

Les grandes lignes :

  1. Soutenir le travail du foie en fonction de ses capacités (engorgement, métabolisme…) et de votre terrain.
  2. Préparer la peau (si besoin ou inquiétudes) : mettre en place une routine adaptée à votre type de peau pour éviter une recrudescence de l’acné, la rosacée…
  3. Adapter son alimentation : un régime alimentaire sain peut limiter grandement l’apparition de symptômes.
  4. Faire un bilan sanguin : repérer les dérèglements hormonaux (oui, même avec la pilule ça peut arriver !), les éventuelles carences ou dysfonctionnement (foie, reins…).
  5. Décider d’un protocole d’arrêt : quand / comment ?
  6. Apprendre à gérer son stress : encore une fois, la naturopathie et les autres thérapies douces peuvent être d’un grand secours.
  7. Éventuellement se supplémenter, en fonction des besoins, des pathologies…
  8. Enfin, si vous souhaitez préparer une grossesse, un protocole pour booster la fertilité peut être mis en place.
  9. Si c’est votre souhait, trouver un autre moyen de contraception qui vous sera adapté.

Vous l’avez compris, comme pour toute problématique de santé, il est important d’agir sur plusieurs tableaux ! Grâce à la naturopathie, vous vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour mieux vivre l’arrêt de la pilule. N’hésitez pas à vous faire accompagner si vous souhaitez un protocole adapter à votre situation !

 

____

Photo 1 : Reproductive Health Supplies Coalition

Photo 2 : Gian Cescon

Laisser un commentaire