Beauté naturelle, Lifestyle, Naturopathie, Prendre soin de son corps

En savoir plus sur les plantes adaptogènes

4 septembre 2017
dimitri-tyan-232295

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des adaptogènes… ou peut-être pas !

Que vous soyez peu ou pas renseigné sur le sujet, c’est le moment d’en savoir plus sur ces petits bijoux naturels (rien que ça !).

Les adaptogènes ou plantes adaptogènes sont utilisés par les médecines traditionnelles depuis des millénaires. Ce ne sont donc pas les dernières lubies à la mode ou des plantes miracles mises sur le marché sans recul de consommation. Elles ont été mises en avant en tant qu’adaptogènes (ayant des propriétés aidant le corps à s’adapter, se normaliser et faire face à diverses situations) pour la première fois en 1947 (Wikipédia) par le chercheur en toxicologie Nikolaï Lazarev. Ses recherches au départ basées sur l’utilisation de drogues pour améliorer les performances du corps à des fins militaires se sont tournées vers les adaptogènes. Le Dr Lazarev cherchait en effet le moyen de stimuler le corps sans utiliser d’amphétamines (par exemple) pour éviter les dommages irréversibles au corps et les dépressions causées par ces produits.

Le principe étant d’aider le corps à trouver un équilibre et s’adapter à différentes situation stressantes (physique ou psychique) : amélioration de la réponse immunitaire contre les microbes et virus, meilleure réaction lors de situation stressante (travail, environnement…), amélioration de la récupération après l’effort, amélioration des capacité de concentration et de la mémoire, stimulation de la production d’hormones, dépuration, rééquilibrage de l’humeur, tonique sexuel, régulation intestinale, ralentissement du vieillissement … Toutes les plantes n’ont pas les même propriétés mais vous trouverez forcément un adaptogène adapté à votre personne.

Parmi les plantes adaptogènes, vous connaissez peut-être le célèbre ginseng. Mais de nombreuses autres plantes entrent dans cette catégorie ! Astragale, Ashwaganda, Cordyceps, Salsepareille (vous aussi vous pensez aux schtroumpfs ?), Rhodiole, Maca

Plantes adaptogènes

Ginseng, Jujube, angélique…

Elles ont plusieurs actions, dont :

1 : Réguler le cortisol

Les plantes adaptogènes auraient aussi le pouvoir de réduire la présence de cortisol dans le corps. Le cortisol est une hormone produite par les glandes surrénales (à partir du cholestérol) lors de situations stressantes. La production de cortisol (lorsqu’elle est contrôlée) est un bienfait nous permettant de faire face aux situations stressantes ou dangereuses : production d’adrénaline, augmentation de la résistance de l’organisme, esprit plus alerte… Cependant il arrive que notre corps, soumis à un stress permanent (justifié ou non) produise du cortisol en continu, n’arrive plus à le cataboliser (transformation en cortisone par le foie et les reins puis élimination) et le stress devient continu. La présence de taux de cortisol trop élevé et en longue durée dans le corps perturbe son bon fonctionnement, sa capacité d’élimination de certaines hormones et fini par produire un épuisement et des déséquilibres. Le corps ne peut plus fonctionner correctement, puis vient un vieillissement prématuré.

Certaines plantes adaptogènes aident le corps à éliminer le cortisol, tandis que d’autres augmentent la résistance au stress : moins de production de cortisol.

2 : Homéostasie

L’homéostasie est un principe physiologique selon lequel certains facteurs sont régulés de façon à avoir une ou des constante(s) idéale(s) pour l’organisme en question. Par exemple, le fait que le corps tente de maintenir une température aux alentours de 37°c ou encore une acidité (PH) de 7.4. Un corps fatigué, surchargé (d’hormones, de toxines et de cortisol par exemple) aura du mal à maintenir parfaitement toutes ses constantes. En favorisant un milieu sain (voir la première partie sur le cortisol) et en donnant un coup de fouet à l’organisme, les adaptogènes permettent au corps d’être mieux préparé pour maintenir une bonne homéostasie malgré les changements de son environnement.

3 : Booster son organisme et son système immunitaire

Certaines plantes adaptogènes permettent de booster l’organisme. L’usage de ces plantes est reconnu depuis bien longtemps et confirmé par différentes études médicales. Elles permettent au corps de mieux se protéger face à l’exposition à diverses infections (respiratoires par exemple).

Les adaptogènes permettent au corps de mieux utiliser l’énergie dont il dispose.

4 : Augmentation des performances

Sans secret, une augmentation de l’énergie peut se traduire par de meilleures performances physiques. Je ne vous parle pas ici de dopage ou de diviser par deux votre chrono pour 10km de running… Cependant vous pouvez vous sentir plus en forme ou moins fatigué par l’exercice. Et ce n’est pas tout ! Certains adaptogènes sont utilisés pour améliorer les performances intellectuelles (mémoires et concentration).

5 : Meilleures capacités d’adaptation

En améliorant l’homéostasie et en boostant énergie et système immunitaire, les plantes adaptogènes offrent au corps de meilleures capacités d’adaptation aux changements environnementaux (températures extrêmes, pollution accrue…) aux changements de la vie (période de grand stress, déménagement stressant et sollicitant beaucoup le corps…), blessures, maladies…

Je pense développer certaines de ces plantes dans de futurs articles. Attention toutefois à ne pas prendre les articles sur les adaptogènes comme des ordonnances. Mieux vaut consulter un spécialiste (naturopathe, phytothérapeute, praticien en Médecine Chinoise ou Ayurvéda…) pour trouver ce qui vous convient sans causer d’autre dérèglement ou interagir avec un autre traitement en cours. Certains adaptogènes ont des contrindications. Respectez également les posologies adaptées à votre morphologie.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Page 1 sur 11