Bien choisir son gel d’aloé vera


Le gel d’aloé vera n’a plus rien à prouver. Que ce soit d’un point de vue purement cosmétique ou de santé, c’est un des produits à toujours avoir chez soi ! Hydratation, beauté des cheveux, équilibre du sébum, santé du système digestif, ces propriétés sont multiples et très largement reconnues. Mais pour profiter des qualités de l’aloé, il faut bien choisir le gel que vous achetez !

Si vous avez la chance d’avoir un aloé chez vous, prenez garde que ce soit bien un aloé barbadensis miller : certaines autres variétés lui ressemble à s’y méprendre mais toutes ces plantes ne sont pas comestibles et utilisables. Enfin, faites attention à prendre un spécimen non traité pour ne pas vous tartiner un concentré de pesticide sur le visage.

Si vous souhaitez acheter un gel d’aloé vera, voici quelques critères à prendre en compte.

#1 Le premier ingrédient de la liste doit être l’aloé vera. Ça parait tout bête mais deux possibilités dans ce cas :

  • La quantité d’aloé vera est minime et il nage parmi 15 ingrédients aux noms imprononçables… FUYEZ PAUVRES FOUS
  • L’aloé vera est en belle quantité dans ce gel, il n’y a pas d’ingrédients chimique mais le premier ingrédient est l’eau : fuyez quand même. Vous avez devant vous un gel reconstitué à base d’eau et de poudre d’aloé vera. C’est moins pire mais c’est pas fabuleux. D’ailleurs, si le terme « poudre » ou « powder » intervient quelque part, reposez le tube et sortez discrètement du magasin en sifflotant gaiement.

#2 Achetez un gel de qualité biologique. Vous n’avez probablement pas envie d’appliquer des produits de l’industrie pétrochimique sur vous.

#3 Pour une consommation en interne : impérativement choisir du gel d’aloé vera et non du « SUC » / « SEVE » (sur et sève, c’est la même chose) controversés pour leurs effets néfastes sur le corps. Le gel est plus délicat pour le système digestif, le suc peut-être irritant. Ne consommer que les gels prévus à cet effet.

#4 Il existe un label spécifique aux produits de l’aloé vera : le IASC ( International Aloe Science Council) obtenu par l’entreprise FOREVER qui garantit la bonne qualité du produit. Petit bémol, présence de méthylparaben sur certains produits. Le méthylparabel est un des parabens les plus safe du marché, certes, mais chacun choisira d’y adhérer ou non.

– – –

Je ne vous conseillerais pas de gel ou jus pour consommation interne dans cet article pour la simple raison qu’une cure d’aloé est délicate et non adaptée à tous. En revanche côté gel cosmétique, certains se démarquent nettement :

– Le gel natif d’Aromazone. Une compo clean et une fabrication transparente.

– Le gel d’aloé vera de chez Pur’Aloé.

J’ai tout de même régulièrement acheté le gel d’aloé de chez Lily of the desert. Ne parvenant pas à trouver d’information sur la fabrication de ce produit (utilisation de la feuille entière ? de la pulpe ? chauffage ?), je ne l’ajoute pas à ma liste précédente. Il me semble toutefois de belle qualité.

Enfin, les gels cosmétiques ne sont pas à utiliser en interne de par la présence de produits non consommable (même si naturels) et inversement.

– – –

Billet non sponsorisé.

Post Author: Laura

Naturopathe à Lyon. Alimentation saine, soins naturels, soigneuse d'hormones... J'aime la nature, les chiens, et manger (mais pas des chiens).

One Reply to “Bien choisir son gel d’aloé vera”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laura